Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
en foret de Retz

en foret de Retz

mes randonnées en forêt de Retz décrites avec sitytrail et des cartes IGN. lieux atypiques, regards de la laie des pots, ponts de l'ancienne voie ferree Rethondes-Troësnes dans la foret, la Pierre Clouise, la Pierre Fortiere, la Cave du Diable, la Grotte Saint-Antoine, biopont, villages, photos.

La Cave du Diable

coordonnées GPS:

latitude: 49,225897 (précision: 5m)

longitude: 2,976006 (précision: 6m)

altitude: 145m (précision: 10m)

La Cave du Diable est située à l'ouest dans la forêt de Retz. Elle est bien localisée sur les cartes IGN.

En randonnée, j'y suis passé en venant d'Ivors, puis du Rond Capitaine et de la laie des Résineux par exemple ou bien des bruyères de Gondreville en traversant la N2 au niveau de la route des Quatorze Frères.

Voir les randonnées décrites pour la Cave du Diable (liens)

Tenir compte des travaux sur la N2 qui bloquent sa traversée au niveau de Vaumoise et de la mise en sécurité de la N2 (grillages de chaque côté de la route à venir) ainsi que de la construction de 2 bioponts à cet endroit.

La Cave du Diable est relativement facile à trouver. L'entrée se situe dans une petite faille de roches (voir photo). Un adulte ne tient pas debout dans les salles et il faut prévoir un éclairage comme une lampe frontale. Les marches, taillées dans la roche, sont inclinées et recouvertes de sable noir donc glissantes.

référence: guide ONF 2014_documentation ONF et Yves Tardieu. Voir lien.

"Il ne reste plus, aujourd'hui, de l'ancienne Tour du Grain, qu'un souterrain qui porte le nom de Cave du Diable, par réminiscence d'une tradition qui avait fait jadis donner le nom de Tour du Diable à l'ancienne Tour du Grain, comme étant le séjour de Satan et de ses démons. L'entrée en fut connue, vers 1830, de manière fortuite : un arbre ayant été renversé par un ouragan, les racines soulevées mirent à jour le passage par lequel on pénètre aujourd’hui dans ce souterrain. En partie parfaitement conservé, ce souterrain n'avait très probablement pas d'autre usage que celui de servir de cave aux défenseurs de la Tour, si l'on en juge par sa disposition : trois salles successives, reliées par un escalier en deux fractions de vingt et dimarches. La troisième salle est flanquée de cinq petits caveaux, en voie de comblement par des monticules de sable jaune, semblant provenir du fond des caveaux, qui ne sont peut-être pas maçonnés. Cette disposition est semblable à celle que l'on retrouve dans de très anciennes caves de la région. L'hiver, les caveaux étaient remplis de neige tassée ou de glace , ce qui permettait de conserver longtemps une température basse dans la partie la plus enterrée de ces caves. La rumeur publique n'est pas d'accord avec cette hypothèse.

Ce souterrain avait, paraît-il, deux issues qui débouchaient dans les rochers de grès de deux petits vallons donnant l'un sur la route de Soissons, l'autre sur la route de Crépy à La Ferté-Milon. A la fin du 18 ième siècle, ils étaient encore parcourus par les bergers du pays..."

voir aussi le lien suivant (page 181) pour l'origine de la Tour du Grain et des contes et légendes à son propos entre autres:

http://cfranquelin.free.fr/shrvc/production/legendes_pages_de_1981_tome_26.pdf

Pour les cartes: © IGN - 2017

 

La Cave du Diable
La Cave du Diable
La Cave du Diable
La Cave du Diable
La Cave du Diable
La Cave du Diable
La Cave du Diable
La Cave du Diable
La Cave du Diable
La Cave du Diable
La Cave du Diable
La Cave du Diable
La Cave du Diable
La Cave du Diable
La Cave du Diable
La Cave du Diable
La Cave du Diable
La Cave du Diable
La Cave du Diable
La Cave du Diable
La Cave du Diable
La Cave du Diable
La Cave du Diable

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article