Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
en foret de Retz

en foret de Retz

mes randonnées en forêt de Retz décrites avec sitytrail et des cartes IGN. lieux atypiques, regards de la laie des pots, ponts de l'ancienne voie ferree Rethondes-Troësnes dans la foret, la Pierre Clouise, la Pierre Fortiere, la Cave du Diable, la Grotte Saint-Antoine, biopont, villages, photos.

La Pierre Clouise

coordonnées GPS:

latitude: 49,282252 (précision: 5m)

longitude: 3,077044 (précision: 6m)

altitude: 184m (précision: 10m)

La Pierre Clouise est située au Nord dans la forêt de Retz. Elle est bien localisée sur les cartes IGN. Ce bloc de grés s'est détaché d'un autre qui le surmonte (voir photo couverture). Il est enfoncé d'environ 2 mètres dans le sol.

En randonnée, j'y suis allé en venant du Regard de Madame Vely via l'étang de Malva et après avoir traversé la D973 (route de Compiègne). Mais j'y suis passé à l'occasion d'autres randonnées. Voir lien sur:

en foret de Retz_42_12_2015_Longpont_la Pierre Clouise_AR

La Pierre Clouise est facile à trouver. Bien balisée près de la D973, le Regard Neuf de la laie des Pots est très proche (voir laie des pots et Regard Neuf).

référence: guide ONF 2014_documentation ONF et Yves Tardieu. Voir lien.

"Pour fabriquer du grès, il faut du sable. Cette énorme quantité de sable, qui recouvre une grande partie du bassin parisien s’est déposée, il y a 50 millions d’années environ, dans une mer qui recouvrait alors cette portion de notre actuel territoire. Après le retrait de la mer qui recouvrait alors la région, le vent a remanié le sable en dunes parallèles. Dans ces dunes, et vers le sommet, les grains de sable ont été cimentés par de la silice abandonnée par l’eau qui s’évaporait à la partie supérieure des dunes, d’où la formation de blocs disposés en bancs. Le vent, l’eau ont ensuite dégagé ces blocs du sable sous-lequel ils s’étaient formés. L'érosion se poursuivant, certains bancs se sont trouvés en porte à faux. La roche s'est alors rompue, le plus souvent au niveau de fissures préexistantes et les blocs se sont trouvés plus ou moins séparés et entraînés dans la pente.

L'origine de la Pierre Clouise, volontairement simplifiée ici, est donc facile à comprendre : des blocs de grès enchâssés dans une masse sableuse, dominant une dépression ; la pierre elle-même, énorme bloc incliné (petra clivosa) de 9 mètres de large sur 8,50 mètres de haut pour sa partie visible. L'étymologie même de la pierre a passionné de nombreux linguistes. Est-ce seulement la Pierre qui s'élève en pente (Petra clivosa) ? N'est-ce pas plutôt la Pierre du Druide (par une déformation du gaël druidh... grouit...) ? Elle aurait tout ce qui caractérise les pierres druidiques : situation, nom, fête, tradition, légende... Mais nos lointains ancêtres n'ont-ils pas profité du site pour en faire un lieu de culte ? La Pierre Clouise est située dans le canton dit ”Les Femmes Tuées” et certains, sans doute en raison de cette appellation, ont voulu voir sur ce monolithe un lieu de sacrifices humains. La vérité est toute autre et beaucoup plus proche du crime passionnel que d'un quelconque rituel."

Voir aussi le lien suivant pour des contes et légendes (pages 187-190 pour la Pierre Clouise):

http://cfranquelin.free.fr/shrvc/production/legendes_pages_de_1981_tome_26.pdf

Pour les cartes: © IGN - 2017

 

La Pierre Clouise
La Pierre Clouise
La Pierre Clouise
La Pierre Clouise
La Pierre Clouise
La Pierre Clouise
La Pierre Clouise
La Pierre Clouise
La Pierre Clouise
La Pierre Clouise
La Pierre Clouise
La Pierre Clouise
La Pierre Clouise
La Pierre Clouise
La Pierre Clouise
La Pierre Clouise
La Pierre Clouise
La Pierre Clouise
La Pierre Clouise
La Pierre Clouise
La Pierre Clouise
La Pierre Clouise
La Pierre Clouise

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article